Aller au contenu

Conception Identité Visuelle

illustration catégorie illustration.png

Introduction

Créer un logo, sa charte graphique et ses supports de communication.

Pour développer un projet ou affirmer sa communication, il est important de lui définir une image forte et identifiable. Nous proposons souvent de développer l'identité en parallèle de projets digitaux : site web ou application.

Comprendre le projet

Tout commence par un échange entre le commanditaire et l'équipe créative sur son projet, son activité et son besoin. Cerner au mieux le périmètre projet est essentiel pour établir un bon profil avant la conception. Nous définissons ainsi ensemble les mots-clés importants et les éléments à concevoir.

À cette étape nous aimons donner un petit exercice à nos clients, récupérer tous les visuels qui leur plaisent ou non et nous les partager. Cela peut être le logo d'un concurrent, la photo d'une affiche, voire une œuvre d'art. Ça nous permet d'identifier et de nous imprégner des goûts des clients.

Créer une planche tendance

Aussi appelée moodboard, il s'agit ici de rassembler toutes les idées dans un grand tableau pour visualiser efficacement les éléments du projet. L'équipe créative vient y intégrer ses propres idées et inspirations qui peuvent être de la typographie, photographie, texture, ... En fonction, nous pouvons créer une planche globale ou plusieurs planches par idées.

Esquisser les concepts

Au fur et à mesure les premières idées commencent à se profiler et il est temps de sortir du papier pour dessiner tout ça. Quelques schémas et assemblage de formes pour définir les concepts principaux. On commence généralement par l'élément principal de l'identité : le logo. Il existe un nombre élevé de possibilités pour créer un logo. Cela peut être un dessin figuratif, un design abstrait, une typographie stylisée, le  style peut être minimaliste ou détaillé. Tout dépendra de votre projet.

Développer les idées

En gardant la feuille de papier à proximité, il est temps de convertir les idées les plus intéressantes en numérique (et de préférence en vectoriel). Nul besoin d'aboutir les idées, mais d'en saisir l'essentiel pour la proposer au client. L'ordinateur permet de créer de nombreuses déclinaisons et de facilement varier les couleurs, les typographies, de jouer sur les échelles et d'assembler librement les formes.

Présenter les pistes créatives

Vous avez quelques propositions pertinentes ? Tant mieux, gardez-en 3 à 5 et préparez une petite présentation pour le client sous forme de petites planches individuelles qui reprendront le logo et ses éléments identitaires. Classez les par ordre de préférence (du moins au plus intéressant) et on justifie ses choix graphiques par rapport au projet en laissant au client l'espace pour s'exprimer.

C'est un moment intéressant pour prendre du recul, la première impression n'est pas forcément la meilleure. Les autres propositions ne seraient-elles pas plus subtiles ? Est-ce que cela correspond bien au besoin ? On laisse se laisse du temps à la réflexion au commanditaire et on l'invite à montrer les idées à ses proches qui connaissent le projet et n'aurons pas eu droit à la présentation.

Retours et développement de l'identité

S'ensuit une phase d'aller retours avec les avis du commanditaire, les modifications et la sélection des finalistes. Généralement deux idées qui seront développées et presque abouties pour choisir un gagnant. Le logo est mis en situation, et commence le travail de développement de la charte graphique.

Concevoir la charte graphique

Maintenant que le logo est réalisé, il sera finalisé avec les derniers ajustements et intégré à sa charte graphique. La charte graphique est le document qui détaille toutes les règles d'identité visuelle d'une marque. Une charte graphique se compose des points suivants :

a. Présentation de la marque.

Présentation de la charte graphique et de son univers visuel. Un court texte de présentation et des images d'ambiance (ou moodboards) pour rappeler les valeurs de la marque et son activité.

b. Le logo

L'élément central de la charte graphique. Cette partie décrit la composition du logo avec des schémas, le choix des couleurs, de polices. L'essentiel nécessaire pour être capable de recréer le logo à l'identique. On retrouve aussi les différentes déclinaisons du logo : verticale, horizontale, avec ou sans baseline, versions alternatives, utilisation sur fond sombre ou coloré, ... Ainsi que des conseils d'utilisation en taille minimale pour conserver la lisibilité et les interdits, càd tout ce qu'il ne faut pas faire avec le logo.

c. Palette de couleurs

L'identité d'une marque passe aussi par la couleur. Une marque connue des consommateurs peut être identifiée uniquement par les teintes qu'elle utilise. Il doit donc être précis en détaillant les couleurs primaires et secondaires utilisées dans la marque, dans la majorité des formats disponibles : RVB pour le web, CMJN et Pantone pour l'impression, RAL pour la peinture, ... Et les proportions d'utilisation de ces couleurs.

d. Typographies

Les polices de caractères autorisées pour la communication de votre marque. Celles qui la représentent et les conditions dans lesquelles les utiliser. Parfois certaines polices ne peuvent pas être disponibles il faut donc penser aux alternatives gratuites et accessibles. On retrouve aussi dans cette partie les règles d'utilisations et d'associations des polices (rapports de tailles, choix des couleurs en fonction du contexte et les interdits)

e. Éléments graphiques

L'ensemble des créations spécifique à votre identité. Cela peut être un visuel récurrent, un style d'illustration, des textures ou une bibliothèque d'icônes. Les éléments graphiques sont aussi importants que le logo et doivent respecter des règles de création et d'utilisation. Leurs singularités sont l'essence de l'identité, il ne faut donc pas hésiter à être précis.

f. Supports de communication

On retrouve dans cette partie la mise en situation de tous les éléments précédemment cités sur les supports officiels de communication tels que la carte de visite, l'en-tête et les objets de communication pérenne ainsi que des exemples d'exploitation de la charte graphique pour guider les collaborateurs.

Une charte graphique peut se contenter de quelques pages décrivant le logo, les couleurs et la typographie ou être beaucoup plus importante. Il n'y a pas de limite. Plus une marque et sa communication sont importantes, plus la charte sera fournie et complexe. Le prix scandaleux de certains logos vient des recherches, déclinaisons et des coûts de développement de la charte graphique, qui peut contenir une police de caractère unique ou du motion design qui augmentent considérablement le prix.

Exploiter la charte graphique

Exploiter la charte graphique

Il est temps maintenant de faire vivre votre identité visuelle tout en respectant les contraintes de votre charte graphique. Les règles de votre identité sont là pour créer un cadre de communication cohérent pour votre marque et appuyer votre image. Rendez votre charte accessible à toute personne impliquée dans votre communication avec les ressources visuelles et typographiques disponibles. Vous pouvez tout à fait faire évoluer votre charte graphique tant que cela reste cohérent avec votre image.

Cet article vous a-t-il été utile ?

1 utilisateurs sur 1 ont trouvé cet article pertinent.

Dites-nous en plus:

À suivre