Aller au contenu

Web

illustration catégorie illustration.png

La base du développement

Tous les développeurs ont pour but de produire du Web donc du HTML et CSS quelque soit le langage utilisé.

HTML

c’est le langage hypertexte qui est la base du web. Il représente les balises des blocs de la page et ce qu’il va y avoir dedans.

exemple : balise titre ou balise texte, balise image…

CSS

100% le style de la page

exemple : couleur, caractère, effet de style...

Le Triptyque HTML - CSS - JS

HTML, CSS and JS sont inhérents à tous les sites web et représentent les parties avec lesquelles les clients interagissent directement.

Le HTML représente le code de la page, c’est un langage qui comprend des balises <div>, <href>, <frame> et du texte. Une fois que le code est réalisé, on obtient une page sur laquelle on retrouve toutes nos informations, le site est à ce stade dépourvu de mise en page et d’UI design, on peut dire qu’il s’agit d’un site “brut”.

Le CSS est un langage qui va permettre de mettre en forme les éléments du contenu HTML, c’est la première passe graphique puisque nous intégrons à ce moment les éléments de la charte graphique de la marque. À ce niveau de développement le site est esthétique mais ne dispose pas encore d’UX design en terme d’ergonomie des boutons et d’effets de style.

C’est le Javascript qui va ensuite nous donner la possibilité d’ajouter des effets là où nous le souhaitons pour apporter du dynamisme au site web, notamment au niveau des boutons, des menus, des images/ pictogrammes/, tunnel d’achat, ect… C’est la phase où l’UI Design est développé.

Les erreurs web courantes_

Qu’est ce qu’une erreur web ?

En informatique, le code HTTP détermine le résultats d’une requête ou d’indiquer une erreur.

Il existe 5 grandes familles de code d’Etats qui sont les suivantes :

  • 1xx : information
  • 2xx : succès
  • 3xx : redirection
  • 4xx : erreur du client web
  • 5xx : erreur du serveur / du serveur d’application

Celles qu’en tant que client vous pourrez rencontrer sont les suivants :

  • 401 : utilisateur non authentifié
  • 403 : accès refusé, vous ne disposez pas de droits suffisants pour accéder à l’information demandée
  • 404 : Page non trouvée
  • 500 et 503 : erreur du serveur, contactez votre hébergeur
  • 504 : le serveur ne répond pas contactez votre hébergeur si cela dure longtemps

Optimiser sa landing page

L'optimisation de la landing page est une problématique transversale du marketing digital car elle concerne la plupart des leviers marketing digitaux. C’est par ce biais qu’un simple “clic” peut se transformer en prospect voir en client.

 

Tout d’abord, qu’est-ce qu’une landing page ?

(Petit rappel pour ceux qui ne sont ni bilingues, ni experts en marketing)

 

C’est la page de votre site web sur laquelle vous souhaitez que les internautes arrivent après avoir cliqué sur un lien commercial (dans un email ou une publicité par exemple).

Elle peut servir à :

  • Vendre un produit ou service (avec une présentation claire et efficace de votre offre et de ses bénéfices)
  • Récolter des informations (en proposant de s’inscrire à une newsletter via un formulaire de contact par exemple)

Un seul objectif : Inciter les visiteurs à faire une action !

C’est un véritable outil de conversion et un pilier de votre stratégie digitale, il est donc primordial d’optimiser au maximum votre landing page pour transformer un simple “clic“ en prospect, voire en client.

 

Comment optimiser votre landing page ?

 

1.         Travailler le contenu

Pour avoir un contenu de qualité, assurez-vous que votre landing page ait :

-            Un visuel engageant et des couleurs cohérentes

-            Un message clair, les informations essentielles sur votre offre et une mise en avant de ses bénéfices

-            Une seule idée pour une landing page

-            Un ton adapté à votre cible et en accord avec votre marque

-            Une page structurée avec un titre accrocheur, une promesse, des sous-parties, des bullet points pour clarifier les arguments, et un bouton d’appel à l’action (CTA) direct et visible

-            Des avis clients pour légitimiser votre expertise et rassurer les internautes

-            Un texte “Google Friendly“ optimisé pour les moteurs de recherche (SEO)

 

2.         Tester

Il est important de toujours tester ses landing pages, avec des procédures d’A/B testing ou des tests multivariés.

 

 

3.         Mesurer et corriger

Pour mesurer l’efficacité de votre landing page, il faut analyser :

-            Le taux de conversion (nombre de produits achetés ou de commandes réalisées, nombre de téléchargements d’un document, nombre de clics sur votre CTA…)

-            Le taux de rebond (nombre de personnes ayant quitté la page sans avoir fait l’action prévue), il est important que votre taux de rebond soit le plus bas possible !

En fonction du résultat de ces indicateurs, il faudra corriger certains éléments de votre page, puis tester à nouveau.

 

Quelques pratiques à éviter

  • Les liens sortants (vers une page externe)
  • Un texte non ciblé (vous devez vous adresser à une cible en particulier et répondre à ses besoins, ses envies)
  • Plusieurs CTA différents (Votre landing page doit avoir un seul objectif : vendre ou récolter des leads, mais pas les deux ! En revanche, vous pouvez sans problème placer le même bouton CTA à plusieurs endroits de votre page)

 

Besoin d’un conseil ? Un projet en préparation ? Contactez-nous !

Qu’est ce qu’un web service

Un service web (ou service de la toile) est un protocole d'interface informatique de la famille des technologies web permettant la communication et l'échange de données entre applications et systèmes hétérogènes dans des environnements distribués. Il s'agit donc d'un ensemble de fonctionnalités exposées sur internet ou sur un intranet, par et pour des applications ou machines, sans intervention humaine, de manière synchrone ou asynchrone.

Cet article vous a-t-il été utile ?

0 utilisateurs sur 0 ont trouvé cet article pertinent.

Dites-nous en plus:

À suivre